La vie d’une femme transsexuelle

Revenir Les femmes transsexuelles
Les transsexuelles se sont engagées à être des femmes, donc elles vivent comme des femmes. Même si elles ne peuvent pas facilement changer leur nom et leur sexe officiel, elles s’habillent comme des femmes, se comportent comme des femmes et utilisent même des pronoms féminins (et s’attendent à ce que l’on s’adresse à elles avec des pronoms féminins). Par conséquent, il est toujours plus compliqué pour elles d’obtenir un emploi, parce qu’elles doivent donner leur véritable identité. Elles souffrent donc souvent de discrimination lors de leur recherche d’emploi, mais aussi dans les administrations ou encore dans les lieux publics tels que les boîtes de nuit et les bars. Plus elles sont féminines et moins elles souffrent de cette discrimination. Nous le savons, c’est injuste, mais c’est malheureusement humain.
trans-102
C’est aussi compliqué lorsqu’elles sont confrontées à la police, à l’immigration ou à d’autres administrations publiques lorsqu’elles doivent montrer leur carte d’identité. Vous pouvez être sûr que la moitié du temps, elles entendront quelque chose comme « Est-ce vraiment vous? ». S’il s’agit simplement d’un questionnement dans les pays occidentaux, il a été rapporté que d’autres pays (comme les pays du Moyen-Orient) sont beaucoup plus discriminatoires avec les transsexuelles.

Parce qu’elles vivent comme des femmes, elles aspirent à être traitées comme des femmes. Comme toute personne qui a une différence notable, la meilleure chose est de ne pas les traiter différemment ou de manière discriminatoire. Vous devez toujours leur montrer le même respect que celui que vous montrez aux “vraies femmes”, et utiliser des pronoms féminins en parlant avec elles ou à leur sujet.

Une autre chose à savoir sur les femmes transsexuelles : même si elles étaient autrefois des «homosexuels» avant leur transition, elles sont généralement attirées par les hommes hétérosexuels. Les transsexuelles sont rarement attirées par les hommes gays, et encore moins par les homosexuels efféminés. Elles se considèrent comme des femmes, et sont logiquement attirées par les hommes hétéro, qui incarnent l’homme viril, masculin et protecteur. En conséquence, même si elles ont beaucoup d’amis homosexuels, ils ne sont en général pas une menace du tout pour leur petit ami.