Transex opérée ou non

Revenir Le sexe avec une transsexuelle
trans-067Il y a deux cas et vous tomberez sur l’un ou l’autre : votre copine a-t-elle toujours son pénis ou pas? En d’autres termes, est-elle une transexuelle pré-op (elle a toujours ses organes génitaux masculins) ou une transsexuelle post-op (elle a eu une vaginoplastie et elle s’est débarrassée de son pénis). Avant d’avoir des rapports sexuels avec elle pour la première fois, vous a-t-elle parlé d’elle et de ce qui se trouve entre ses jambes? Sinon, préparez-vous à l’inattendu! Les femmes transsexuelles sont tellement différentes ! Ce que vous trouverez dans sa culotte peut être surprenant (c’est ce qui la rend amusante!).

Si vous ne vous attendiez pas à ce qu’elle ait encore son outil et que vous vous apprêtez à passer à l’acte, essayez de ne pas paniquer. Soyez un homme ! Adaptez-vous à la situation, et ne laissez pas ce petit détail ruiner votre extraordinaire première expérience. Après tout, si c’est votre première fois, peut-être que vous apprécierez de pouvoir jouer avec son petit oiseau.

trans-062Au contraire, si vous vous attendiez à ce qu’elle soit dotée d’un pénis, et qu’elle est déjà opérée, gardez le contrôle et ne dites pas «non» à l’occasion de découvrir quelque chose de nouveau. Vous pourriez être surpris de voir comment les chattes artificielles paraissent réelles de nos jours. Vous aurez parfois du mal à voir la différence avec une “vraie”. Une petite discussion avant votre première relation sexuelle est une bonne idée. Surtout, essayez de savoir ce qu’elle ressent au sujet de ses parties génitales. La plupart des transsexuelles se sentent un peu mal à l’aise avec leur pénis (et en effet, c’est la partie la moins féminine de leur corps). Devrez-vous le toucher? C’est LA question. Cela dépend surtout de la jeune femme. Si certaines d’entre elles n’ont aucun problème à l’utiliser, d’autres n’aiment pas ça.

Si elle aime l’utiliser, Jackpot ! Vous n’aurez pas vraiment de problème, car elle sera ouverte et à l’aise avec son corps. Si ce n’est pas la cas, alors c’est une autre affaire. Certaines transsexuelles n’aiment pas utiliser leur pénis du tout et n’aiment que la pénétration anale. Elles pourraient ne pas vouloir que vous touchiez ou admettiez la présence de ce pénis. Certaines autres peuvent se sentir mal à l’aise avec leur pénis, mais sont prêtes à un compromis. Pour la rassurer, vous pouvez par exemple leur dire que vous considérez leur pénis comme un clitoris, et ne pas vous focaliser sur lui. Vous pouvez l’utiliser et le toucher bien sûr, mais ça ne doit pas être votre principale occupation. Rappelez-vous qu’elles veulent être traitée comme une femme avant tout.